Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 16:08

1bis-Chebika2

Elle tira au cœur et, par ce geste, elle vomit toute sa vie !

Son enfance solitaire et sans intérêt, son adolescence et ses questionnements, ses rêves, ses études,

Tous les livres qu’elle avait lus, tous les films qu’elle avait pu voir, toutes les histoires qu’elle s’était ou qu’on lui avait racontées.

Elle vomit tous les voyages  qu’elle avait ou aurait pu faire, toutes les théories politiques auxquelles elle avait adhéré.

Toutes les amitiés, tous les amours qu’elle avait pu entretenir ou rêver ou réaliser, toutes les croyances, toutes les certitudes, toute la confiance qu’elle avait pu accumuler dans toute sa vie , sans y adhérer vraiment…

Alors, elle fut libre, libre comme elle ne l’avait jamais été, libre comme elle n’eût jamais pensé qu’il fut possible de l’être, libérée des autres et surtout d’elle-même !

Libre de recommencer une vie sans passé, sans attaches et sans souvenirs, sans fidélités et sans amours ;

Une vie vide de sens pour elle qui avait toujours voulu donner du sens à chaque chose, à chaque événement insignifiant…

Enfin, l’irresponsabilité l’étreignit comme un amant longtemps désiré.

Elle fut enfin heureuse pour la première fois de sa vie !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : olivianeil
  • olivianeil
  • : Chercheur de mémoire .
  • Contact

Recherche

Liens