Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 13:59

Cet article est reposté depuis QUE CHERCHEZ-VOUS ?.

Emmanuel_Benner_Marie-Madeleine_au_desert__Musee_dart_mod.jpg

 

 

L’épisode de la femme adultère, c’est selon St Augustin tout l’évangile : la misère face à la miséricorde ! Pour y entrer, il faut entendre Jésus nous dire personnellement : « moi, je ne juge personne » (Jn 8, 15) ; Jésus suspend son jugement par rapport à chacun de nous, parce que non seulement il ne nous regarde jamais par nos petits côtés, mais parce qu’il regarde toujours en nous ce qui est grand, l’image de Dieu, ce qui est éternel en nous et qui est le plus actuellement 'nous', ce qui est ‘attente de Dieu’ : alors que les pharisiens voient une adultère, Jésus, lui, voit 'la Femme'.

 

Jésus, pour nous dire sa miséricorde, s’abaisse car il réalise son don miséricordieux en prenant jusqu’au bout toute notre misère. Il se fait agneau, victime innocente, mendiant de nos pauvretés pour non seulement s’en faire responsable devant le Père, mais pour nous faire entrer dans quelque chose de complètement nouveau. Sa miséricorde, c’est bien plus qu’une réponse ou un salut qu’on proposerait par ‘pitié’ ; Sa miséricorde, c’est un don substantiel, c’est Lui pour moi !C’est donc pour nous une nouvelle naissance, l’entrée dans une nouvelle vie : la découverte du regard du Père qui s’unit à nous immédiatement pour que tout ce que l’on vit acquière une nouvelle signification, une nouvelle fécondité, une taille divine, un sens éternel.

 

La miséricorde c’est cet excès actuel d’amour ou Dieu lui-même se sert de tout ce qui est en vain dans notre vie pour nous unir à lui –et tout de suite-. "Personne ne t'a condamné? Et bien moi non plus, non seulement je ne te condamne pas, mais je viens t'épouser dans tout ce que tu es, et tout de suite."

 

On comprend alors que Jésus puisse comme réclamer de nous que notre nature soit brulée, défigurée par nos misères. Le salut qu’il nous apporte ne supprime pas le désordre du mal en nous ; Il ne vient même pas pour nous éduquer ou pour une thérapie qui ‘évangéliserait efficacement nos profondeurs’… et il y a là une réelle épreuve pour nous, celle d’accepter que son salut ne soit pas apparemment efficace, qu’il soit même apparemment inutile. Notre misère devient alors l’occasion de vivre dans une offrande gratuite de tout nous-même au Père, par un chemin qui , de fait, ne nous dit rien : d’accepter de pâtir de nos misères et de celles des autres, toutes ces pauvretés inutiles, qui nous blessent constamment et qui pourraient être évitées.  

 

Vivre de sa miséricorde, c’est choisir d’être comme crucifié par nos misères, de ne pouvoir les résoudre, et choisir qu’elles font de nous une victime offerte, un don qui est répandu comme en pure perte, pour Lui ; C’est bien la signification ultime du salut : Dieu qui fait de nous de purs actes d’amours, qui nous fait devenir action de grâce, ce qui n’est possible qu’en étant suspendu à son don à lui, qu’en ayant foi en ce que l’on reçoit de lui et qui est plus que tout ce que nous pouvons offrir. C’est cela la croix : c’est Jésus qui donne tout, qui, non seulement ne nous condamne pas, mais vient prendre, s'emparer de tous les rejets, de tout nos manques d'amours, pour être holocauste, don gratuit, parce que ce qu’il reçoit du Père est plus que tout ce qu’il peut offrir de son humanité.

 

Vivre de sa miséricorde, c'est d'accepter ce chemin obscur ou il vient faire de nous, à travers ces misères que l'on porte, ce nouveau buisson ardent qui vit par le Père. Il s'unit à nous, pour que rien dans notre vie ne soit en vain. Sa miséricorde, c'est, pour nous, d'inscrire dans tout ce que nous sommes, une nouvelle dépendance et de suspendre notre jugement sur ce que l'on pourrait croire comprendre de notre vie. C'est cela vivre de Jésus comme Père: de tout vivre avec lui, de vivre comme possédé par son don actuel, de croire à ce que Lui réalise à travers ce que l'on voit de notre vie.  

 

 

 

Fr Grégoire.

© http://www.quecherchezvous.fr

 

 

Partager cet article

Repost 1

commentaires

Présentation

  • : olivianeil
  • olivianeil
  • : Chercheur de mémoire .
  • Contact

Recherche

Liens