Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 13:28

La virginité de l'enfant, le grand froid bleu sur mes paupières

La gorge éclatée de silence, ton nom s'habille de lumière

L'éternité d'un parfum danse dans la lumière de l'aube

Tu me parles à pas comptés, j' oublie le nom de tous les jours

Et je m'accroche à ton rivage pour y bâtir un halo d' ombre

Tes nuits deviendront mes jours et plus rien ne pourra m' atteindre.

Les lys.
Les lys.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

alvarado 19/08/2014 18:24

si tu me le demandais, je franchirais les montagnes, j' irais jusqu'a Tombouctou, je me feraos vierge ou moine, j' inventerais des histoires, j' ecrirais sur des murs d' ombre, je t'offrirais le soleil, je mettrais la lune en cage, j'irais a pied jusqu 'a Rome, j'investirais le Champ de Mars, je naviguerais sans boussole, je fermerais mes fenetres t'attendant dans une etoile.

Présentation

  • : olivianeil
  • olivianeil
  • : Chercheur de mémoire .
  • Contact

Recherche

Liens