Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 14:04

Ils sont tous venus avec leurs pancartes,

calmes mais déterminés et avides de simples réformes.

Mais, très vite, tout a basculé!

La police s'était mêlée à la foule et a tout de suite été à la source de très nombreuses provocations.

L' armée, quand à elle, s' était regroupée dans les rues voisines,

prête à intervenir, et, au signal, ils ont commencé à se rapprocher.

Les premiers affrontements ont eu lieu aux alentours.

Il y a eu des jets de pierres puis des bombes lacrymogènes ont explosé.

Un premier coup de feu a retenti, suivi de plusieurs,

et la foule a tenté de se replier, sans succès;

des corps se sont affaissés...

Il y a eu un mouvement de panique puis des appels au calme

qui se perdaient dans le brouhaha fait de gémissements,

de cris, de pleurs et d' appels à la haine.

C' est là que j'ai réussi à m'enfuir.

L' estafette.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : olivianeil
  • olivianeil
  • : Chercheur de mémoire .
  • Contact

Recherche

Liens